Sur notre blog, on aime vous parler d’innovation. Et aujourd’hui, nous avons invité l’équipe de Tacotax pour vous parler d’immobilier digital !

La pierre. Valeur sûre, tangible et palpable. Le must-have de tout investisseur pour se constituer un patrimoine sur le long terme et assurer une succession optimale à ses enfants. Mais, aujourd’hui, l’heure est au digital et au numérique : entre réalité virtuelle et investissements immobiliers en quelques clics, ce marché a bien changé pour s’adapter aux besoins des investisseurs actuels.

De nouvelles manières d’investir dans l’immobilier

Un projet immobilier se prépare : entre annonces immobilières, souscription de crédit ou encore étude des agences immobilières sur les moteurs de recherche, les nouvelles pratiques et outils digitaux à disposition des futurs propriétaires permettent à l’investissement immobilier de gagner en temps et en efficacité.

Parmi ces nouvelles manières d’investir dans l’immobilier, un acronyme se détache des autres : les SCPI, ou sociétés civiles de placement immobilier. Ces véhicules financiers permettent aux particuliers d’entrer dans le marché immobilier à moindre coût, tout en laissant de côté la gestion locative. Trop beau pour être vrai ?

Son fonctionnement est en réalité très simple : une société de gestion achète des biens immobiliers, généralement dans le tertiaire, grâce à l’investissement des particuliers. Ces derniers achètent en effet des parts de SCPI, au prix qui varie entre 200 et 1 500 € selon les sociétés. Avec ce capital, la société de gestion se constitue un parc immobilier, trouve des locataires et perçoit les loyers pour les redistribuer… aux investisseurs, désormais propriétaires.

Il est alors possible de percevoir des revenus locatifs sans devoir se soucier des potentielles carences locatives (le risque étant mutualisé du fait de la présence de plusieurs biens immobiliers loués au sein du parc).

Souscrire des parts de SCPI est possible de plusieurs manières :

  • En direct, en les payant directement ou en souscrivant un crédit immobilier pour bénéficier de son effet de levier.
  • Au sein d’une assurance vie en incluant des parts en tant qu’unités de compte, et ainsi bénéficier de la fiscalité avantageuse de ce type de placement.
  • En nue-propriété, qui est séparée de l’usufruit, pendant toute la durée de démembrement.

Surnommée “pierre-papier”, la SCPI est un moyen efficace et moins onéreux d’investir dans l’immobilier locatif. Gardez cependant en tête que ce type de placement reste soumis aux fluctuations du marché de l’immobilier, et qu’il est important de ne pas y placer l’intégralité de son capital.

Les nouvelles technologies au service de l’immobilier

Les rendez-vous physiques avec son agent immobilier, les déplacements dans les différents appartements mis en vente… Il n’y a pas si longtemps, tel était le quotidien des particuliers souhaitant devenir propriétaires d’un bien immobilier. Aujourd’hui, les services proposés par les agences immobilières – de la visite à distance à l’intelligence artificielle, en passant par la modélisation 3D – dépassent largement les attentes des investisseurs d’hier !

L’émergence d’Internet et des réseaux sociaux a notamment conduit les annonceurs à se tourner vers le net pour toucher un public plus large. La crise sanitaire du Covid-19 et les confinements successifs ont d’autant plus démontré que le numérique n’était plus un à côté, mais bel et bien la nouvelle règle en vigueur.

En fer de lance, les visites virtuelles d’appartements et maisons. Oui, la visite à distance prend une nouvelle dimension. Avec la possibilité de se déplacer virtuellement dans un bien immobilier, il est désormais possible de se rendre compte de l’agencement du mobilier, des pièces et de l’espace disponible dans un futur logement… tout en restant dans un canapé.

La réalité virtuelle va bien plus loin : via des logiciels précis, les agents immobiliers peuvent présenter aux particuliers intéressés plusieurs aménagements et décors, pour se rendre compte au mieux de son futur logement. C’est un également un atout de poids pour les futurs propriétaires de logements neufs dont la construction n’est pas encore achevée.

Les avantages pour les acheteurs sont nombreux :

  • Visiter plusieurs biens immobiliers par jour, en laissant de côté l’organisation inhérente à la recherche d’un logement à acheter.
  • Faire rapidement et simplement une première sélection de biens immobiliers, avec la possibilité de les visiter réellement par la suite.
  • Pouvoir facilement revoir le logement visité par la suite.

De leur côté, les professionnels du secteur peuvent augmenter leurs chances de vendre rapidement des biens immobiliers en enchaînant les visites, puisqu’ils peuvent alors se déplacer dans les logements lorsque les futurs acquéreurs sont réellement intéressés.

Mais ce n’est que le début : ces nouvelles technologies ne cessent de se développer, entre signature électronique, dispositifs gouvernementaux et visites toujours plus immersives. Ce qui prouve que l’incertitude latente envers le marché immobilier trouve sa réponse dans le digital. Nombreuses sont les entreprises qui repoussent les limites de ce dernier pour donner aux investisseurs de demain toutes les clés pour réaliser un achat immobilier dans les meilleures conditions qui soient.

On vous recommande aussi :