Comment vendre votre projet de legaltech en interne ?

27 JANVIER 2020

La réussite d’un projet de digitalisation de la direction juridique passe avant tout par l’implication et l’aval de ses équipes internes. Vendre et défendre son projet face à sa hiérarchie peut sembler secondaire dans le process de mise en place d’une legaltech. Pourtant, cette étape est cruciale et décisive pour la réussite de votre digitalisation. Découvrez dans cet article comment y parvenir de manière efficace.


juristes-conduite-changement-digital-hyperlex

Pourquoi est-il important de vendre son projet en interne ?

Premièrement, il n’est pas possible de mettre en place de nouvelles solutions technologiques sans l’accord préalable de sa hiérarchie. Cette initiative s’inscrit dans une démarche stratégique qui doit être en cohérence avec celle de l’entreprise. De plus, la mise en place d’un tel projet implique nécessairement d’y attribuer une enveloppe budgétaire.

Mais avant même de se lancer dans la négociation du projet et du budget avec sa hiérarchie, il y a quelques préalables. Commencez par structurer le projet. L’objectif est de vous présenter face à vos décideurs en ayant toutes les clés en main.

→ Faites le point sur vos problématiques et points bloquants du quotidien

Cette démarche ne doit pas être réalisée en silo. Dès le début de votre réflexion, impliquez vos équipes opérationnelles et tous ceux susceptibles d’être impactés par votre projet (par exemple, impactés par un processus de digitalisation de la gestion des contrats). La direction commerciale toute comme la direction financière et la direction des achats manipulent des contrats quotidiennement : ils peuvent avoir un avis et une influence sur le choix de la solution. Mettez en place des ateliers vous permettant de faire remonter les difficultés internes liées aux aspects juridiques et réfléchissez conjointement aux solutions.

Lire aussi : 4 questions à se poser avant d’entreprendre un projet de digitalisation de sa DJ.

Le conseil de l’expert : impliquez votre DSI pour évaluer la faisabilité de votre projet. Plus vous aurez de données et d’informations sur votre sujet, plus vos interlocuteurs vous prendront au sérieux et envisageront sa mise en place. Il y a un enjeu de crédibilité face à vos pairs.

→ Recherchez des solutions en cohérence avec vos difficultés

Renseignez-vous sur les différentes solutions disponibles sur le marché et sur leurs modalités. L’objectif n’est pas de faire votre choix à ce stade de la réflexion, mais d’être en mesure de proposer plusieurs alternatives à votre direction tout en étant renseigné sur les modalités de mise en place. Le niveau de connaissance et d’implication de l’initiateur du projet impactera nécessairement celui de sa hiérarchie.

À qui vendre son projet de legaltech ?

Tout dépend de l’auteur de l'initiative. Si elle émane de l’un des juristes du département, il faudra obtenir la validation du directeur juridique qui devra évaluer la pertinence d’une legaltech pour lui et ses collaborateurs.

Par la suite, le directeur juridique devra obtenir l’accord de sa hiérarchie. La transformation digitale est aujourd’hui une préoccupation à l’échelle de l’entreprise. Le projet de la direction juridique doit être en accord avec la stratégie globale.

En dehors de la cohérence stratégique, il faudra nécessairement obtenir un budget pour mettre en place une legaltech. Tournez-vous vers les personnes en charge de la partie budgétaire dans votre entreprise : directeur financier, contrôleur de gestion…

C’est à cette étape que se mesure l’importance du travail collectif mené en amont. Votre demande aura toujours plus d’impact si elle émane de plusieurs départements (achat, juridique, marketing…).

À quel moment négocier un budget pour votre projet de legaltech ?

Il ne suffit pas de s’adresser aux bonnes personnes pour défendre votre projet, il faut aussi le faire au bon moment. En fonction de vos process internes de budgétisation, l’année sera découpée (en exercice comptable, fiscal…) et il faudra prendre en compte ces exigences financières.

La bonne pratique : au moment de l’élaboration de vos budgets (souvent au dernier trimestre), définissez l’enveloppe prévisionnelle pour la mise en place d’un projet de digitalisation de votre direction juridique.

Le budget de la direction juridique peut aussi être replanifié dans l’année. C’est le moment d’y inclure votre projet de legaltech si vous ne l’aviez pas fait au moment de l’élaboration des budgets.

Cependant, selon une étude du Cercle Montesquieu 80% des départements juridiques indiquent ne pas disposer d’un budget dédié à la digitalisation de leur direction juridique. Dans la grande partie des cas, les directions juridiques n’ont pas de ligne budgétaire liée à l’innovation. Il va donc falloir défendre votre projet !

Comment défendre son projet ?

Vous connaissez désormais les bons interlocuteurs, que vous solliciterez au bon moment. C’est le moment de prouver à vos décideurs que votre projet s’inscrit dans une réflexion collective et stratégique. Ce qui importe pour votre direction, ce sont les résultats qui vont émaner de la solution mise en place. Démontrez la valeur ajouté du logiciel que vous envisagez en présentant les bénéfices promis. Déterminer avec vos équipes les indicateurs qui importent.

Pour Benjamin Moutte, Directeur Juridique de Rakuten France, "les chiffres c'est ce qu'il y a de plus parlant !" C'est d'ailleurs avec le tableau de bord statistique d'Hyperlex, que M.Moutte peut quantifier l'activité contractuelle de l'entreprise, et utiliser ces informations par la suite, par exemple pour justifier d'un recrutement. 👉 Lire l'interview

Ces différents indicateurs vont vous permettre de démontrer le retour sur investissement d’une legaltech, à l’aide de chiffres. Pour que votre hiérarchie valide votre projet, il faut qu’elle perçoive sa valeur en retour.

Vous souhaitez être accompagné à cette étape de votre projet de digitalisation ? Nos experts peuvent vous conseiller.

Découvrez Hyperlex !

Découvrez comment nous pouvons transformer votre travail au quotidien.

Demander une démo
Obtenir la brochure