Métier de plus en plus en vogue avec l’essor du contract management, le Contract Manager n’est pas forcément celui que vous pensez. Et pour cause : il n’est pas systématiquement un juriste.

Vous souhaitez en savoir plus ? Vous êtes au bon endroit. Dans cet article, on vous livre tout ce que l’on sait sur le Contract Manager : son rôle, son profil type, sa rémunération et son évolution.

Le Contract Manager, c’est qui ?

C’est la personne qui s’occupe de la gestion de contrats tout au long de leur cycle de vie – de leur création à leur clôture en passant par leur négociation, leur signature et leur suivi.

Le Contract Manager doit donc être capable de rédiger les contrats – et ainsi avoir une excellente connaissance des obligations contractuelles et des façons de faire de l’entreprise – mais aussi de les négocier, de les suivre… Et surtout, d’en maîtriser leurs risques financiers, juridiques, commerciaux et contractuels !

Le saviez-vous ? Ce poste nous vient tout droit des pays anglo-saxons. Et en France, depuis quelque temps, c’est également un profil de plus en plus recruté.

→ A lire aussi : Contract Managers : pratiques et perspectives d’avenir

Quelle formation faut-il suivre pour être Contract Manager ?

Comment devient-on Contract Manager ? Sachez qu’il n’y a ni cursus académique, ni profil unique.

En vérité, un Contract Manager peut avoir suivi une formation juridique, d’ingénierie, ou peut même avoir travaillé précédemment dans la gestion de projet, les achats, la finance ou le commercial… Bref, il n’y a pas vraiment de règle.

En revanche, une chose est sûre, le Contract Manager doit avoir une bonne connaissance du Contract Management – la science des contrats – et savoir jongler avec les éléments financiers, la gestion de projet, ou les sujets techniques liés au juridique. Des profils plutôt rares, donc…

D’après les recruteurs, un bon Contract Manager est surtout une personne proactive, créative et qui a un excellent relationnel.

Cliquez ici pour en savoir plus

Le saviez-vous ? L’École Européenne de Contract Management (ou E2CM), à Paris, propose une formation spécialisée au métier de Contract Manager. L’école propose même une formation 100 % en ligne en anglais par International Association for Contract & Commercial Management (IACCM). Les formations certifiantes sont très fréquentes dans les pays anglo-saxons, et il n’en existe que très peu en France pour le moment.

→ On vous conseille aussi notre article sur le Contract management

La fiche de poste du Contract Manager

Mais précisément, quelles sont les missions d’un Contract Manager ? Voici quelques exemples.

  • Piloter la stratégie de gestion des contrats dont la rédaction et la négociation de ces derniers.
  • Veiller aux évolutions et aux modifications des contrats.
  • Maîtriser, identifier, évaluer toutes les opportunités et les risques liés aux contrats : contractuels, juridiques, opérationnels, financiers, commerciaux avec pour objectif d’améliorer les performances.
  • Tenir un rôle de conseil pour prévenir, gérer et résoudre les litiges, les réclamations et les contentieux (ex : retards, modifications du contrat, nouveaux avenants, etc.).
  • Former les différentes équipes (ex : équipe projet, équipe technique, etc.) qui interviennent sur les contrats à leurs risques éventuels.
  • Analyser les obligations contractuelles de toutes les parties prenantes, et le respect de ces obligations.
  • Formaliser et harmoniser les pratiques de gestion et d’administration des contrats.
  • La partie formation des équipes est extrêmement importante. Et pour cause : d’après McKinsey, ce sont 80% des fonctions achats qui ne maîtrisent pas parfaitement la structure et les termes de leurs contrats.

Contract Manager : le salaire

Le salaire moyen du Contract Manager junior se situerait autour de 30 000 euros bruts annuels. Après 10 ans d’expérience, il irait jusqu’à 80 000 euros par an.

Toutefois, il ne s’agit là que d’estimations, qui varient en fonction de l’ancienneté l’entreprise, du cursus académique, de l’âge, du type d’entreprise (startup, grand groupe) et où elle se situe géographiquement (en France ou à l’étranger).

En ce qui concerne les évolutions du poste, il est courant de devenir par la suite Head of Contract Management.

Les logiciels à destination des Contract Manager

Aujourd’hui, il existe des solutions technologiques pour assister les Contract Manager dans leur activité. Il s’agit de solutions de Contract Management qui leur permet de contribuer davantage au business de l’entreprise en augmentant leur productivité, tout en simplifiant leur quotidien. Cette idée vous plait ? Tant mieux, nous avons dédié un article pour expliquer ce sujet en détail !

→ Lire notre article dédié : logiciel de gestion de contrats

En conclusion, le métier de Contract Manager est tout sauf une fonction support ! Il évolue et se structure encore en France. La promotion de ce métier dans l’hexagone reste donc encore à faire, tant auprès des candidats qu’auprès des entreprises qui n’ont pas encore le réflexe d’ouvrir des postes. Mais qui sait, peut-être que ce métier est fait pour vous ?

Lire notre article dédié au Contract Management